Le durillon se caractérise par un épaississement de la peau, souvent causé par une pression exercée répétitivement sur la même zone. C’est un type de cor qui n’est généralement pas grave, mais qu’il convient de faire disparaître avant qu’il devienne douloureux et qu’il se surinfecte. On peut le retrouver aussi bien sur les mains que sur les pieds.

Au début, les durillons sont indolores, mais ils créent une sensation d’inconfort lorsque l’on marche. Heureusement qu’il est possible de prévenir leur apparition et que différentes méthodes peuvent être utilisées pour les traiter.

Durillons au pied : comment s’en débarrasser ?

Il est plus facile d’éliminer les durillons lorsqu’ils viennent de se former, en les limant par exemple. À ce stade, il est possible de les enlever soi-même. Il est par ailleurs nécessaire de consulter un médecin dans certains cas, par exemple si l’affection s’est aggravée. Ci-dessous la liste des méthodes de traitement possibles, de la plus douce à la plus complexe.

Méthode naturelle

De l’eau chaude bicarbonatée permet de se débarrasser des durillons de manière simple et efficace. Il suffit de tremper le pied concerné dans une bassine qui en contient, durant un quart d’heure, et de les râper, une fois ramollis, à l’aide d’un outil prévu à cet effet. Attention avec les outils comme la râpe ou une lime, ces instruments sont déconseillés par des podologues car peuvent aggraver l’état.

La zone limée doit ensuite être bien hydratée pour qu’elle reste douce et souple. Quelle que soit l’épaisseur des durillons, il est toujours préférable que le décapage soit réalisé par un professionnel de la santé.

protection talons

Crème kératolytique

Pour éliminer les durillons, il est aussi possible d’appliquer localement une crème kératolytique ou coricide. Hydratante et émolliente, elle aide à éliminer les peaux mortes. Lors de l’application, le médicament ne doit pas déborder sur la peau saine. D’autre part, les callosités doivent être protégées avec un pansement. Son usage est cependant déconseillé aux diabétiques et aux personnes âgéesNotons que parmi les médicaments contre le durillon, on distingue également :

  • Le Kerafilm ;
  • La feuille de saule.

Semelles orthopédiques

Les semelles orthopédiques permettent aussi de réduire les pressions exercées sur les pieds. L’utilisation d’un coussinet plantaire accélère par ailleurs la guérison des durillons. Il se place sous l’avant du pied.

Intervention chirurgicale

Il convient de souligner qu’il ne faut surtout pas essayer de sectionner les durillons à la lame, avec un ongle, ou pire encore à l’aide d’un cutter ou d’un tournevis. Le podologue réalise l’intervention chirurgicale à l’aide d’instruments jetables et stérilisés. 

Comment prévenir l’apparition du durillon sous le pied ?

Il existe différentes façons de prévenir l’apparition du durillon. Il est avant tout essentiel de bien choisir ses chaussures. Il s’agit souvent de la source de frottement et de pression sur les pieds. Il est tout aussi important de faire attention à son hygiène.

Importance du choix des chaussures

Le durillon se développe lorsque la peau se frotte répétitivement contre une chaussure. Cette situation arrive quand celle-ci n’est pas adaptée à la taille et à la forme du pied. Il est alors important de choisir un modèle sans coutures internes et qui n’est pas trop :

  • Rigide
  • Étroit
  • Pointu
  • Haut

Pour éviter les durillons au pied, il faut revoir sa façon de se chausser. Il est très important de porter des chaussures adaptées à la forme de notre pied. Elle doit être large pour laisser place à tous les orteils, souples pour laisser le pied bouger lors de la marche.

Préventions possibles

En plus de porter des chaussures confortables, il faut bien prendre soin de ses pieds pour éviter les durillons. En effet, il est nécessaire de les laver tous les jours et de bien les sécher. Et il est impératif d’utiliser une crème hydratante lorsque l’on a la peau sèche. Dans tous les cas, mieux vaut toujours consulter un podologue ou à la limite un dermatologue dès qu’une partie de la peau du pied commence à s’épaissir. D’autre part, il est particulièrement recommandé de voir un professionnel de santé si les symptômes persistent et en cas de :

  • Diabète
  • Déformation du pied
  • Surinfection
  • Troubles circulatoires au niveau des jambes
  • Irritation ou lésion cutanée
  • Douleur trop importante

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Le champ "site web est optionnel"

CommentYour Message
NomVotre nom
EmailEmail
WebsiteWebsite